DE | FR
Qui sommes-nous ?Politique patronaleFormations et métiersSanté et sécuritéMédiasPublications

Un peu d'histoire...


La Convention patronale de l'industrie horlogère suisse (CP) est une association au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse. Dès lors, d'où lui vient le nom de "Convention", qui désigne une autre structure juridique ?

Pour répondre à cette question, il faut remonter aux origines de la CP :

Le 15 mai 1937, 19 organisations patronales de l'industrie horlogère et le syndicat FOMH (devenu depuis lors FTMH, puis UNIA en 2005) mettaient fin à une grève des ouvriers du cadran en concluant la première convention collective de travail (CCT) élaborée ensuite. Cet événement a marqué le début du régime généralisé de la paix du travail en Suisse.

Du côté patronal, cette CCT avait été négociée par la Chambre suisse de l'horlogerie, mais elle avait été signée par les différentes associations horlogères. Il n'y avait pas de front patronal unique vis-à-vis des syndicats. Celui-ci fut créé le 1er janvier 1938 par la constitution d'une "convention collective entre les associations patronales horlogères" qui sera par la suite résumé par le terme "Convention patronale".

Le terme de "Convention patronale de l'industrie horlogère suisse" apparaît en 1966, lors d'une révision de statuts. Cette adjonction visait à préciser une formule "Convention patronale" qui ne donnait aucune indication sur le secteur d'activité.

 

 

Convention patronale
de l'industrie horlogère suisse (CP)

Avenue Léopold-Robert 65
Case postale
2301 La Chaux-de-Fonds

Tél : +41 (0) 32 910 03 83
Fax : +41 (0) 32 910 03 84
info@cpih.ch

Convention patronale
de l'industrie horlogère suisse (CP)

Avenue Léopold-Robert 65
2301 La Chaux-de-Fonds

Tél : +41 (0) 32 910 03 83
info@cpih.ch